La culture visuelle du vote en Europe (XVIIIe-XIXe siècles)

0017 10.tifL’iconographie électorale européenne des XVIIIe et XIXe siècles est une constellation discursive et visuelle à la fois immobile et dynamique, dans laquelle interagissent les mouvements artistiques, les contextes politiques, les circuits comunicatifs et les marchés éditoriaux. L’histoire de cette iconographie électorale commence en Grande-Bretagne au XVIIIe siècle, avec une culture visuelle paradigmatique qui va en fixer les caractères originaux et donne lieu à un genre particulier et de longue durée commerciale, ayant pour sujet la théâtralité du vote anglais.

Dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle, William Hogarth codifie une iconographie qui regarde au moment électoral et à ses multiples protagonistes avec des tons aussi réalistes que comiques, en se focalisant sur quatre scènes rituelles qui servent de matrices à l’imagerie électorale du long XIX siècle européen: discours et banquets des candidats; canvassing et bribery; cortèges électoraux et acte (collectif) de vote; proclamation publique et célébration des vainqueurs (chairing). 3 blog

Tout au long de la première moitié du XIXe siècle, cette iconographie est observable ailleurs en Europe, notamment en Suisse, Belgique et Hongrie. En revanche, en France et sur le reste du continent européen, les codes allégoriques et satiriques conservent une hégémonie qui, pendant et après la période révolutionnaire et napoléonienne, délimite l’uniformisation des langages au sujet de la corruption électorale et du sur-investissement d’attentes vis à vis de l’élargissement du droit de vote.

4

À partir de 1848, la grande transformation médiatique qui précède et accompagne le retour de la révolution en Europe transforme l’avènement du suffrage universel masculin en sujet iconographique privilégié, provoquant une véritable explosion figurative qui entraîne un ensemble de plus en plus large de formes et d’acteurs du moment électoral en plusieurs contextes (France, mais aussi en Italie, Allemagne et Espagne). Dans la deuxième moitié du XIXe siècle, le nouveau développement circulaire et polyédrique de la presse périodique illustrée génère des sentiments et de regards partagés sur les élections, qui, tout en gardant leurs particularités nationales respectives, débouchent sur une commune culture visuelle européenne du vote, fondée sur la sacralisation de l’acte électoral individuel.

6 blog

J’ai approfondi ce sujet de recherche dans mon article Votare per immagini. Il momento elettorale nella cultura visuale europea fra Sette e Ottocento, qui vient de paraître en italien dans le livre Il lungo Ottocento e le sue immagini. Politica, media, spettacolo, sous la direction de V. Fiorino, G.L. Fruci, A. Petrizzo, ETS, Pise 2013.

7

Dans ce livre on se pose la question suivante: la «société du spectacle» est-elle vraiment née au cœur du XXe siècle, comme le voudrait Guy Debord et comme le déclarent souvent les media studies? Selon les quinze auteurs de ce volume, il faudrait répondre non à cette question principale. Tout au long du XIXe siècle, la sortie de l’ancien régime s’est produite grâce aussi aux transformations qui ont intéressé à l’échelle globlale les technologies et les réseaux de la communication publique et qui ont bouleversé les rapports entre l’espace public et les expériences ordinaires des individus. Les caractères originaux des sociétés contemporaines sont dès lors marqués par une liaison, aussi étroite que répandue, entre événements et médiatisation: ce sont surtout les images – désormais devenues légères, reproductibles et à bon marché – qui ont favorisé la démocratisation et la massification (transnationale) des processus culturels. Il lungo Ottocento e le sue immagini montre comment cela s’est passé, par quels moyens et avec quels effets, en interrogeant de très nombreuses sources visuelles dans leurs différents contextes de circulation et d’usage.

Toutes les images, l’introduction du livre et les résumés des articles sont consultables librement en ligne sur le site: www.lungo800.it.

GIAN LUCA FRUCI


Un pensamiento en “La culture visuelle du vote en Europe (XVIIIe-XIXe siècles)

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.